Les DRH pessimistes sur les perspectives d’emploi pour 2013 – 4ème édition du baromètre Défis RH, ANDRH-Inergie publié aujourd’hui dans Entreprise & Carrières*

Lire le communiqué en PDF

Après un léger répit, avant les élections présidentielles de 2012, le contexte économique pèse à nouveau sur la confiance des DRH. Selon le baromètre « Défis RH 2013 », réalisé par Inergie pour l’ANDRH et Entreprise et Carrières, près d’un tiers d’entre eux déclarent avoir réduit leurs effectifs, et leurs intentions en matière d’emploi ne prêtent pas à l’optimisme. Le climat social dans les entreprises reste paradoxalement bon à leurs yeux, même si, plus encore que les années précédentes, ils redoutent une dégradation dans les mois à venir. Quant à la loi sur la sécurisation de l’emploi, seuls les accords de maintien dans l’emploi et, dans une moindre mesure, de mobilité interne retiennent plus particulièrement l’attention des DRH.

Principaux enseignements de l’étude :

La quasi-totalité des indicateurs convergent pour faire de 2013 une année difficile sur le front de l’emploi : gel des embauches effectué par 36% des DRH en 2012 (+6 points), en prévision pour 40% d’entre eux pour 2013 et projets de plans de recrutement en baisse (-6 points) ; même tendance pour le recours à l’intérim pour 24% contre 31% en 2012. Les DRH s’attendent plus qu’en 2012 à devoir procéder à un gel des salaires (+7 points), et dans une moindre mesure à recourir au chômage partiel. Seule la prévision de plans sociaux reste stable et concerne 1 entreprise sur 10.

Les conditions d’emploi sont plus difficiles pour les jeunes et les seniors

On constate quelques signaux faibles de tassement du recrutement des seniors, de même qu’une certaine propension à s’en séparer en cas de réduction des effectifs.

Si le taux d’alternants reste stable (mais en deçà de 4% pour plus des 3/4 des entreprises), seuls 41% des DRH souhaitent augmenter la part des contrats en alternance en 2013 (-13 points).

Le contrat de génération n’est pas encore bien identifié par les DRH. Seuls 21% des DRH estiment qu’il va les inciter à recruter des jeunes, 18% à garder des seniors ; des chiffres à tempérer par une vision un peu plus positive des DRH des entreprises de moins de 300 salariés (respectivement +9 et +8 points) sensibles aux aides financières proposées.

La pratique RH est davantage dictée par les contraintes business pour 63% des entreprises (+13 points) que par les contraintes légales ou l’enjeu de rétention des talents, sans crainte apparente liée au risque de conflit social.

Dans ce contexte, le climat social de leur entreprise reste étonnamment bon aux yeux des 3/4 des DRH : un optimisme tempéré par le fait que 42% s’attendent, plus que les années précédentes à une dégradation dans les mois à venir (+7 points).

Les professionnels de la fonction RH restent focalisés sur le dialogue social (68%), suivi de près par la GPEC (53%). Fait intéressant, ils se mobilisent un peu plus cette année sur la prévention des risques psychosociaux : la majorité des entreprises (46%) continue à aborder le sujet sous l’angle préventif du bien-être au travail, mais un quart

des entreprises (+6 points) considèrent les RPS comme un risque potentiel sérieux ; notamment celles de plus de 1 000 salariés (41%, contre 12% en 2012).

Les chantiers liés à la pénibilité du travail et à l’égalité professionnelle arrivent respectivement aux 7e et 8e rangs dans leurs priorités.

Concernant la loi sur la sécurisation de l’emploi, deux nouvelles formes de négociation d’entreprise sont approuvées par les DRH : les accords de maintien dans l’emploi en cas de difficultés conjoncturelles pour 56%, et celui portant sur la mobilité interne pour 52%.

 

*Etude réalisée par internet du 19 mars au 7 avril 2013 auprès des professionnels de la fonction RH, membres de l’ANDRH ; échantillon répondant constitué de 201 DRH.

A propos d’Entreprise & Carrières

 L’hebdomadaire Entreprise & Carrières est conçu comme un outil de travail pour la mise en œuvre des solutions RH et pour la gestion quotidienne des ressources humaines dans l’entreprise. Le magazine traite des enjeux de la fonction ressources humaines au travers de 4 rubriques principales : “l’actualité”, “les pratiques”, “l’enquête” et “les enjeux” de la fonction.

C’est un titre Wolters Kluwer France, l’un des leaders des solutions d’information professionnelle. wolterskluwer.fr

Contacts : Sylvie Caron – scaron@wolters-kluwer.fr et Ophélie Surini – ophelie@oxygen-rp.com

 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?