Wolters Kluwer annonce la parution de quatre ouvrages dans les collections Lamy Axe Droit, Entreprise & Carrières et Néret

Lire le Flash en PDF

« Contentieux de la circulation routière »

Droits de la défense – Sanctions administratives – Poursuites pénales

« Contentieux de la circulation routière » permet de comprendre et de mettre en œuvre efficacement les règles nombreuses et variées du Code de la route qui font aujourd’hui du droit de circulation une spécialité à part entière à la croisée du droit pénal et du droit administratif. Les auteurs, Remy Josseaume (Docteur en droit, spécialisé dans la constitution et le suivi de dossiers relatifs au contentieux pénal et administratif routier au sein de cabinets d’avocats et conseiller juridique de l’association 40 Millions d’Automobilistes) et Jean-Baptiste Le Dall (Docteur en droit et avocat à la Cour, chargé d’enseignement à l’Université, membre de la Commission juridique de 40 Millions d’Automobilistes et de l’Institut pour le Droit Européen de la Circulation) abordent à la fois le volet administratif du droit de la circulation en détaillant tout le fonctionnement de la suspension administrative du permis de conduire et du permis à points, et son volet pénal, en évoquant les modalités de traitement judiciaire des infractions et les règles liées à la matérialité de ces infractions. Ils analysent tous les mécanismes juridiques spécifiques au droit routier et les atteintes aux grands principes du droit de la défense.

Cette 2e édition mise à jour permet de mesurer ces atteintes et les difficultés auxquelles les automobilistes doivent faire face, que ce soit dans le cadre de la constatation de l’infraction, de son imputation financière ou encore dans les conditions d’accès au juge. Il s’adresse aux avocats, aux étudiants ainsi qu’à l’ensemble des acteurs de la sécurité routière.

416 pages – Prix : 46,00 € – Distribution sur Internet et en librairie


« Perquisitions chez l’avocat » Défense des secrets et inviolabilité de l’asile sacré

L’actualité judiciaire récente, dans le cadre des « affaires » (Tapie, Bettencourt…), a braqué ses feux sur les perquisitions en cabinets d’avocats et relancé le débat autour du secret de la défense. Le cabinet ou le domicile d’un avocat, sans être des sanctuaires, peuvent-ils être ouverts à toutes les démarches entreprises par des magistrats ou autorités en quête de vérité et d’informations ? Le secret professionnel de l’avocat doit-il céder le pas devant les nécessités des investigations judiciaires ?

Cet ouvrage s’attache à démontrer que les perquisitions chez les avocats doivent répondre à des exigences procédurales encadrées par la loi et précisées par la jurisprudence de Chambre criminelle de la Cour de cassation ou de la Cour européenne des droits de l’homme.

Une première partie envisage le régime de droit commun des perquisitions, lorsqu’elles sont diligentées par l’autorité judiciaire.

Une deuxième partie est consacrée aux régimes particuliers des perquisitions en matière financière, fiscale et concurrentielle.

Enfin, une troisième partie pointe le risque d’atteinte au secret professionnel, hors perquisition au sens strict, notamment lors des réquisitions de documents couverts par le secret. Dans chacune de ces parties, le rôle déterminant du Bâtonnier, ou de son délégué, le déroulement et les enjeux d’une perquisition ainsi que les moyens de contestation sont passés en revue.

L’auteur Vincent Niore est avocat au Barreau de Paris. Il consacre son activité à la défense pénale et enseigne la contestation des perquisitions chez l’avocat à l’Ecole de Formation du Barreau de Paris. Il a été témoin de nombreuses perquisitions en sa qualité de délégué du Bâtonnier de Paris et s’est attaché à proposer des pistes de réformes propres à préserver un espace de confidentialité et le droit au secret pour les avocats dans cet ouvrage.

234 pages – Prix : 46,00 € – Distribution sur Internet et en librairie


« Réinventer le management des ressources humaines »

Une métamorphose obligée

Cela fait déjà des années que la fonction ressources humaines traverse ce que certains de ses commentateurs qualifient de crise, sans que d’ailleurs ni causes ni symptômes n’en soient clairement décrits. Cette crise semble être le marqueur d’un temps nouveau et difficile. La fonction est face à de nouveaux enjeux, souvent mal définis.

La profession RH se trouve donc face à l’obligation de se réinventer et de s’engager dans un important travail de diagnostic organisationnel et culturel des nouvelles réalités du monde du travail et de l’entreprise. De ce diagnostic pourrait alors naître une double reconstruction : reconstruction d’abord d’une ambition collective partagée par ceux qui se veulent membres de la profession, reconstruction ensuite de ses capacités d’action par la mise en oeuvre d’alliances nécessaires.

L’auteur, Bernard Galambaud a enseigné à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris avant de rejoindre l’ESCP devenue ESCP Europe, dont il est aujourd’hui Professeur émérite. Reconnu dans l’univers du management des hommes et des organisations, il a assuré pendant une vingtaine d’années la direction scientifique de l’Institut Entreprise et Personnel. Né d’un travail collaboratif largement ouvert, « Réinventer le management des ressources humaines », se veut une contribution à cette réinvention en invitant tous ceux qui y sont prêts à poursuivre le débat engagé. Aujourd’hui, un nouveau champ de possibles se présente aux professionnels du management des RH. Sauront-ils en profiter ?

296 pages – Prix : 29,00 € – Distribution sur Internet et en librairie


« Vacances et loisirs pour personnes handicapées 2014/2015 »

L’ouvrage offre un panorama des différentes activités proposées aux personnes handicapées selon leurs handicaps : moteur, déficience intellectuelle ou visuelle, surdité, autisme, polyhandicap, etc.

Il répertorie également par région quelques parcs de loisirs et aussi quelques musées adaptés.

Prix : 23 € Distribution sur Internet et en librairie

À propos de Wolters Kluwer France

En France, Wolters Kluwer intervient en droit, social, ressources humaines, transports et tourisme, via des marques reconnues telles que Lamy, Kleos, Liaisons sociales, ASH, l’Officiel des transporteurs, Tour Hebdo…

Le chiffre d’affaires du groupe Wolters Kluwer est de 3,6 milliards d’euros en 2013, pour environ 19 000 collaborateurs dans plus de 40 pays en Europe, Amérique du Nord, Asie-Pacifique et Amérique Latine. Le siège du groupe est à Alphen aan den Rijn aux Pays-Bas. Il est coté sur Euronext Amsterdam et fait partie des indices AEX et Euronext 100.

Pour plus d’information, connectez-vous à wolterskluwer.fr ou suivez notre fil d’info @WoltersKluwerFr sur Twitter ou le site wolterskluwer.com pour suivre l’actualité de notre groupe dans le monde.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?